Fantaisie Littéraire

Fantaisie Littéraire

Chapitre n°1


L'ombre . Chapitre 1

Chapitre n°1 - l'ombre


 

 

MA PETITE NOTE ;)
Et voici le premier opus de L'ombre, le tout premier chapitre (c'est la première version). Bonne lecture à tous :)

L’ombre était assis sur le sol dur et humide, dans une ruelle sombre et reculée des rues principales. Il avait l’habitude d’errer dans les rues et faire quelques pauses de temps en temps pour reprendre des forces et du courage. C’était un jeune garçon solitaire qui depuis des années devait survivre seul et nourrir qu’une seule bouche : la sienne. Egoïste me diriez-vous ? Malgré les temps qui court, la famine était heureuse et se trouvait de nombreux clients et lui, restait assis seul adossé à son mur couvert de lierre et mangeait un vieux morceau de pain perdu. Il ne pouvait pas partager, non pas parce qu’il ne le voulait pas, mais parce que ça lui était impossible. Les habitants de Noblelac, avait peur des personnes de son genre : Ces gens vêtu intégralement de noir et armés comme-ci un mauvais coup se préparait. Ils n’avaient pas tort, si l’ombre (car c’est comme ça qu’il se surnomme) se promenait sans cesse avec un arc et des flèches rangés dans son dos, c’est qu’il attirait souvent les problèmes et devait tirer quelques flèches pour pouvoir sans sortir, sans penser aux conséquences. Cet homme n’était pas vieux et il n’avait pas choisis sa situation, s’il avait eu le choix il se serait surement vu vivre au nord de la ville sur la côte, dans les quartiers bourgeois, là où chaque jour, festins, bals et fêtes s’y déroulaient pendant que  plus bas ,tous les jours, un villageois mourrait de faim.

 

Noblelac n’avait pas toujours été ainsi, autrefois c’était une citée respectée pour son port et son économie, ses souverains étaient bons et cléments et puis tout avait basculé le premier jour de l’hiver. Une troupe de mercenaire accompagné de leur chef, Ibram Adelcourt, avaient forcé les portes de la forteresse, tuant sur leurs passage un tiers de la population avant d’assassiner le Roi et la Reine de Noblelac. Depuis ce jour, les habitants étaient devenus contraints de les suivre ou de mourir. Le puit des souhaits qui était la perle de Noblelac était à présent rempli de cadavre, l’eau s’était transformée en sang rouge vif, il s’appelait désormais le puit des traitres.

Ce jour-là cette cité était devenue maudite, plus personne n’osait franchir la grande arche à l’entrée de la ville, que ce soit sur les routes ou sur les mers, là où autrefois on pouvait lire, gravé dans la roche « La cité des rêves ». Les habitants s’étaient réduits au silence et n’avaient plus jamais osés s’opposer au gouvernant, à ce nouveau roi.  

Mais il existe une résistance, ces êtres dont l’ombre fait partie, ces ennemis publics qui inquiétaient les gardes et qui se battaient pour retrouver leur cité d’antan. Ils volaient, pillaient, tentaient de tuer Ibram, celui nommé « Le prince » à présent. Pour le moment aucun n’avait pu réussir, tous pleuraient leurs échecs et leurs défunts compagnons, morts au combat.

 

L’ombre était un solitaire, alors que d’autre se mêlaient à des milices, lui était  seul, sans famille, sans attache et sans mémoire. En effet, cela faisait désormais 5 ans qu’il ne connaissait pas sa véritable identité. Il avait tout oublié de son passé et de son ancienne vie. Dans son esprit, il était né il y’a cinq ans, quelques jours après le complot. Il ne se souvenait pas de cette cité autrefois convoitée, ni de son prénom, de ses origines ou de son âge. Il s’était donc forgé une carapace pour se défendre et pour survivre, il s’était trouvé une nouvelle identité, une nouvelle façon de survivre et une nouvelle cause.

 

Beaucoup aimeraient croire qu’il faisait partie intégrante de la cause des résistants, mais ils auraient tords. L’ombre n’était lié à aucun groupe, mais ses actes et ses valeurs le rapprochaient de ces autres personnes. Il était donc traqué tel un traitre qui souhaiterait assassiner le Prince, alors qu’en réalité, il ne souhaitait que découvrir la vérité et savoir d’où il venait.

 

 

MA PETITE NOTE ;)
Voila le premier chapitre, alors qu'en avez vous pensé ? Ce n'est pour le moment qu'une ébauche, l'idée de l'histoire est là, mais peut etre qu'elle changera un jour, et donc ce chapitre pourrait être modifié également. Bien évidemment si cela devait arriver, vous serez prévenu.

 


11/02/2015
2 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :